Le Melon de Cavaillon

Laissez-vous séduire par le délicieux secret de la Provence : le melon de Cavaillon. Découvrez l'histoire du melon de Cavaillon, sa culture, comment le déguster et ses spécialités.

Entrez dans le monde enivrant des saveurs de la Provence en plongeant dans l'histoire fascinante du melon de Cavaillon. Ce fruit juteux, sucré et aromatique n'est pas seulement une véritable tentation pour les papilles. Il est aussi le patrimoine culinaire de la Provence, un secret alléchant qui se transmet de génération en génération.

De sa culture soigneusement entretenue aux différentes manières de le déguster, le melon de Cavaillon est un véritable trésor du terroir provençal.

Melon - Syndicat des Maîtres Melonniers - Cavaillon

L'histoire du melon de Cavaillon

Le melon appartient à la famille des cucurbitacées, tout comme les concombres et les courges. On suppose que le melon provient d'Afrique. Il était déjà cultivé en Egypte cinq siècles avant notre ère.
Il parviendra en Grèce, puis à Rome, vers le 1er siècle. A la Renaissance, des moines le cultivent pour les Papes, dans leur résidence d'été de Cantalupo, près de Rome... d'où le nom "cantaloup".

Marché aux melons de Cavaillon

Photo d'archives. Marché aux Melons de Cavaillon dans les années 30.
Photo © Archives municipales de Cavaillon.

Melon de Cavaillon

Pourquoi le Melon de Cavaillon ?

On dit que le melon de Cavaillon, est arrivé dans la région grâce aux Papes venus s'installer à Avignon

D'abord considéré au 18ème siècle comme un met précieux parce que rare, il n'était réservé qu'aux tables prestigieuses comme celle du roi et offert comme présent aux grands personnages de passage dans la ville : au Duc de Guise, en 1620 on offre « fruits, melons, artichauts, vin et flacons ». Idem lors de la venue de Monseigneur d’Oppède, Premier Président du Parlement de Provence, qui reçoit son lot d’artichauts, de pêches et de melons.

L'âge d'or du melon de Cavaillon

C'est au 19ème siècle qu'il va connaitre un fort développement avec l'arrivée des chemins de fer permettant l'expédition des melons produits dans le Sud de la France dans toute la vallée du Rhône et jusqu'à Paris. À partir du milieu du 19ème siècle, c'est l'âge d'or du melon de Cavaillon, l'activité est florissante, la ville prospère. Le marché aux primeurs de la place du clos devient quotidien suite à l’agrandissement de cette dernière dans les années 1870. Il s’y tient jusqu'en 1965. La production se développe fortement, on améliore le conditionnement du produit, et chaque maison d'emballage ou d'expédition va créer sa propre marque. 
Dès lors le melon devient l’aliment emblématique de la ville de Cavaillon et sa renommée est alors largement installée, jusqu’à Paris où elle trouve nombre d’amateurs dont l’écrivain prolixe Alexandre Dumas qui aurait même fait don à la ville de Cavaillon d'un exemplaire de chaque ouvrage de son œuvre, contre une rente viagère de 12 melons par an.

La reconnaissance d'un savoir-faire

Au XXème siècle cet essor agricole ne se dément pas et la ville de Cavaillon continue à prospérer. Ce n’est qu’à  la fin des années 80 que la situation économique devient plus difficile. Beaucoup de grandes maisons d’expédition ferment leurs portes, et on assiste à une réorganisation du monde agricole.
Les producteurs de melon ont cependant la volonté de continuer la production ancestrale de certains fruits dont le Melon de Cavaillon auquel ils veulent redonner ses lettres de noblesse. Le faire reconnaître comme le meilleur, et préférer une agriculture de qualité fait partie de leurs objectifs. En 2002, les professionnels de la filière se regroupent au sein du Syndicat Interprofessionnel des Maîtres Melonniers de Cavaillon. Une démarche de mise en place d’I.G.P. (Identification Géographique Protégée) est initiée ainsi qu’un travail de promotion de la marque « Melon de Cavaillon ». Elle est attribuée aux adhérents du Syndicat des Maîtres Melonniers de Cavaillon selon un cahier des charges garant des bonnes pratiques à observer pour la production de melons premium en conventionnel et bio : taux de sucre, délai de récolte/expédition, parcelles sélectionnées et zone géographique...).

Pour résumer, le Melon de Cavaillon doit sa renommée à un savoir-faire ancestral, des pratiques agricoles rigoureuses, et une histoire riche marquée par des innovations logistiques qui ont élargi sa diffusion.

La culture du melon et sa récolte

La culture du melon se fait par semis de graines de février à avril lorsque les sols commencent à se réchauffer. Elle se fait soit sous abris chauffé ou bien un peu plus tard en plein champ. Le fruit pousse sur une liane rampante à même le sol, à vrilles et à grandes feuilles de couleur bleu-vert. La plante, très exigeante, nécessite un très bon ensoleillement et un arrosage abondant. Les fleurs, qui apparaissent sur les tiges de la plante, de couleurs jaune, sont unisexuées (mâle ou femelle) on hermaphrodites d'où le rôle prépondérant et exclusif des insectes pollinisateurs, comme l'abeille, qui en allant de fleur en fleur, transportent le pollen nécessaire pour assurer la fécondation des fruits. 

Melon de Cavaillon

Melon de Cavaillon

Melon de Cavaillon

Les premières récoltes des fruits arrivés à maturité commencent 3 mois et demi à 5 mois après les semis. On reconnait un fruit mûr à son parfum sucré de plus en plus odorant, aux premières feuilles au-dessus du melon qui commencent à faner, il devient plus clair et une cicatrice apparait autour de son pédoncule. 
Elles se font de préférence tôt le matin au plus frais de la journée, à la main et à l'aide d'un long bâton pour écarter les feuilles sous lesquels s'abritent les melons pour se protéger d'une exposition trop directe du soleil. 

La récolte du melon s'étend de mai à fin septembre. 

Le melon fruit ou légume ?
Considéré à tort comme un fruit, c'est un légume aux nombreuses qualités nutritionnelles. Gorgé à 90% d'eau il contient beaucoup de vitamines : Carotène et vitamine C. Il est en plus composé de minéraux, d'oligo-éléments et de fibres (potassium, fer, zinc, cuivre, manganèse...).

Melon au jambon - Canva

Un incontournable de l'été

Goûtez au symbole de l'été provençal et laissez-vous transporter par cette douceur ensoleillée lors de votre visite à Cavaillon.

Sur les étals de nos marchés et dans nos magasins primeurs en Destination Luberon  vous trouverez de juin à août de beaux melons de type Charentais "jaune".

Devenus l'un des fruits les plus prisés de l'été, caractérisé par une chair orange, juteuse et très parfumée, il ravira les papilles par sa saveur sucrée et sa fraîcheur. Composé à près de 90% d'eau, il est très désaltérant et peut se consommer tout au long de la journée. Il est délicieux dégusté nature en entrée ou en dessert, en tranche ou incorporé dans une salade de fruits. Il se consomme aussi en version salée en entrée accompagné d'une tranche de jambon cuit ou encore chaud, il apportera une touche sucrée/salée à vos viandes et poissons.

Le savez-vous ?
Le melon est un fruit climactérique. Il fait partie de ces fruits, comme les pommes, les figues, qui continue de mûrir après sa récolte, contrairement à la pastèque également reine de l'été qui elle doit être ramassée à maturité. Pour faire mûrir un melon un peu juste, vous pouvez le mettre sous cloche ou dans une corbeille avec d'autres fruits comme pomme ou banane. L'éthylène qu'il dégage favorisera un mûrissement plus rapide.

Melon en tranches - Canva

Comment bien choisir son melon ?

Pour bien choisir son melon, la densité (poids/volume), le craquellement du pédoncule, une belle homogénéité de la couleur (vert tournant jaune) et de la forme (broderies, sillons …) sont des bons critères d'évaluation. 

Comment le conserver ?

Placé au frais, un melon se conserve facilement 5 ou 6 jours. Avant de le placer au réfrigérateur, glissez-le dans un sachet plastique ou un récipient hermétique. Ainsi son odeur ne se mêlera pas aux autres aliments. Il est possible de le congeler en dés ou en petites boules.

Melon de Cavaillon

Les spécialités à base de melon

Les Cigales et Meringues au melon

les Cigales sont des petits fours préparés à base de melon mariné dans de l’anis et enrobé d’amandes grillées et de miel. Laurent Jarry propose également des meringues au melon et en saison des guimauves au melon, des berlingots et un gâteau « Le Saint Jacques » au melon.
« Pâtisserie Chocolaterie Jarry » Avenue Victor Basch, 84300 Cavaillon - Tel : 04 90 71 35 85

La Melonnette

spécialité de Cavaillon confectionnée à la pâtisserie « L’Etoile du Délice ». Il s’agit d’une ganache de chocolat noir au melon. A déguster bien fraîche !
 « L’Etoile du Délice » 57 place Castil Blaze, 84300 Cavaillon - Tel : 04 90 78 07 51

Les Melons Confits

Depuis 1873 la famille Rastouil s’est lancée dans la confection du fruit confit. Qu’est ce que le confisage ? C’est tout simplement remplacer l’eau du fruit par du sucre afin de le conserver le plus longtemps possible. Se sont aujourd’hui Sylvie et Denis Rastouil qui perpétue la tradition de la famille pour le plaisir de tous.
« Confiserie Saint Denis » Z.A. le plan des Amandiers-RN100 - 84220 Les Beaumettes - Tel : 04 90 72 37 92 - www.confiserie-saintdenis.fr/

Confiture de melons à l'orange

À Robion, une confiturerie artisanale, couronnée par la profession, transforme les fruits des vergers voisins en confitures raffinées, belles à regarder et bonne à déguster. Fabriquées à l’ancienne les confitures de la Roumanière évoquent celles qui faisaient ployer les étagères de nos grands-mères.
« La Roumanière » 199 route de Cavaillon - 84440 Robion. Tel : 04 90 76 41 47 - www.laroumaniere.com/

Cavaillon fête le Melon

Melon en Fête à Cavaillon

Chaque année, Melon en Fête investit la ville le premier weekend de juillet !

Rejoignez-nous les 5 et 6 juillet 2024 pour la traditionnelle fête du melon à Cavaillon ! Cet événement incontournable célèbre le melon, emblème de notre région, à travers deux jours de festivités riches en saveurs et en divertissements.

Au programme :

  • Vendredi 5 juillet : Défilé inaugural, intronisation dans la Confrérie du Melon, apéritif populaire et soirée animée par un DJ.
  • Samedi 6 juillet : Marché aux melons, jeux pour petits et grands, balades en calèche, mini-ferme, animations culinaires, marché nocturne et grand concert de variété.

 

Plongez dans une ambiance conviviale et festive, découvrez les produits du terroir et profitez d'animations pour toute la famille. Ne manquez pas cette occasion unique de célébrer le melon dans toute sa splendeur !

Pour en savoir plus, rendez-vous à Cavaillon, centre-ville, les 5 et 6 juillet. Venez nombreux !

<